Accueil > Sexe > (Sexe) La règle de 3 de tonton Liam

(Sexe) La règle de 3 de tonton Liam

« Elle n’y connaît rien… Et moi non plus d’ailleurs. Comment je vais me démerder ? Qu’est-ce que je dois faire bordel ? Par où dois-je commencer ? Est-ce qu’il faut que je prenne les choses en main ? Ou dois-je la laisser faire le job ? Je vais passer pour un con. Et la capuche, je la mets quand ? Et pourquoi je ne suis pas au garde-à-vous ? D’habitude tu réponds au tac au tac bébé schtroumpf. Tu ne peux pas m’abandonner maintenant. Je vais passer pour un con. Je vais passer pour un con. Détends-toi, c’est censé être une partie de plaisir. Pourquoi je stresse ? Par quelle position dois-je commencer ? Pourquoi ça ne rentre pas ? Ca n’a pas l’air si compliqué dans les films de boules. Pourquoi je ne sors pas avec Clara Morgane ? »

Voilà les questions que je me suis posées avant ma première fois. Toi aussi, baiseur confirmé, tu t’es sûrement posé les mêmes questions il y a belle lurette. Mais si, rappelle-toi quand tes rapports duraient 5 minutes et que t’étais plein de sueur après 30 secondes de pénétration. C’était le bon temps hein ? Je plaisante. C’était l’enfer.

Quelques minutes avant mon premier trempage de bite, j’avais l’impression que mon cerveau allait exploser. Un vrai feu d’artifice cérébral. 10 questions de plus et ma copine aurait été obligée d’appeler le Samu. J’aurais préféré que ma chérie m’assomme avec une casserole et qu’elle me viole un bon coup pour me dépuceler. Je suis sûr que ça se serait mieux passé. Du moins, j’aurais certainement de meilleurs souvenirs. Malheureusement, la mission assommage n’était pas recommandée pour mon pauvre ciboulot et j’étais obligé de prendre les choses en main. Fuck. Crois-moi, à cet instant, tu préfèrerais être une gonzesse et te faire péter la pastille par ton boyfriend sans avoir à lever le petit doigt.

Depuis, j’ai acquis de l’expérience. Maintenant, ma copine préférerait être à ma place pour défourailler à tout-va. T’en fais pas, elle ne s’en plaint pas. Elle est en harmonie avec La Bête.
Enfin, tout ça pour te dire que je sais ce que ressent un débutant et ce qu’il faut faire quand on n’a jamais eu de relation sexuelle. Maintenant, je ne me pose plus aucune question et je laisse Mr Pénis se débrouiller seul.

Si t’es un novice en fornication (et ta copine aussi), que tu ne sais pas quoi faire pour ta première fois, tu es tombé au bon endroit. Je vais t’énoncer La règle de 3 de tonton Liam. Cette règle te sera essentielle pour tes premiers ébats. With her, tu sauras les étapes clés pour envoyer ta copine au 7ème ciel que ta copine ne te prenne pas pour un loser.

Comme son nom l’indique, la règle de 3 se décompose en trois parties :

1.  Le cunni, un passage obligatoire

Pour cette première étape, je considère que tu as bien chauffé ta copine et qu’elle est entièrement nue. Maintenant, faut savoir une chose : le cunni est essentiel si tu veux lui procurer du plaisir. Si cette pratique te dégoûte, tu vas devoir te surpasser. Faire un cunni n’est pas difficile et ne demande – presque – pas d’expérience. Vise le clito et commence à ruminer. Et n’hésite pas à mettre un doigt ou deux en même temps. Plaisir garanti. Je consacrerai un article sur le cunnilingus, où je t’expliquerai tout ce qu’il faut savoir sur cet acte. Pour le moment, tu peux toujours regarder comment ils font dans les films de cul.
Durée souhaitée : minimum 15 minutes. Pourquoi brouter aussi longtemps ? Si jamais tu n’assures pas avec ta verge, ta cop’ ne sera pas trop déçue.

2. Une pipe pour le monsieur !

Là, c’est plus délicat. Tu dois faire comprendre à ta copine qu’elle doit se mettre à quatre pattes et utiliser ses lèvres pulpeuses (ma profession : poète). Certaines filles considèrent encore la pipe comme un acte tabou. Si tu sens qu’elle fait partie de cette catégorie, n’insiste pas et pense fort à Clara Morgane. Même si nous sommes au 21ème siècle, elles sont encore nombreuses à renier cette pratique. M’enfin, j’espère pour toi que ce ne sera pas le cas.
Pourquoi doit-elle te lécher le bout ? Nombreux sont les débutants impuissants. Avec une blowjob, ta verge deviendra OBLIGATOIREMENT dure comme du béton. C’est prouvé (doit bien y avoir des études là-dessus).
Durée souhaitée : moins de 5 minutes. Dès que le moteur a démarré, dis-lui d’arrêter et prépare-toi mentalement pour la péné. Pourquoi s’arrêter alors que c’est si bon ? Faut que tu te préserves pour la pénétration.

PS : si tu sens que ça va partir, retire-toi immédiatement. Faudrait pas que tu lui asperges le gosier dès la première fois.

3. Le missionnaire, un classique à exploiter

Maintenant que t’es tout dur, c’est le moment d’enfiler un préservatif. Bien sur, tu t’es entrainé à en mettre un plusieurs fois avant le Jour J. Faut que tu saches l’enfiler à la vitesse grand V. Une fois couvert, c’est le moment de passer à l’action. Pour une première entrée en territoire ennemi, je te recommande le bon vieux missionnaire. C’est la position la plus facile à adopter. N’essaye pas autre chose, tu n’y arriveras pas. T’auras le temps d’en tester d’autres les prochaines fois. Surtout, ne t’attend pas à durer 30 minutes. Si tu tiens 5 minutes pour ta (tes) première(s) fois, c’est déjà pas mal. Dernier conseil : si tu souhaites prolonger la relation, je t’invite à descendre à nouveau à la cave et à exprimer ton talent en lui faisant un merveilleux cunni.

Tu connais désormais la règle de 3 de tonton Liam. Tu peux l’utiliser pour ta première fois, mais aussi pour tes premières relations sexuelles. Elle marche à tous les coups. Par contre, évite de l’utiliser des dizaines de fois. Ta copine risque de se lasser et d’aller voir ailleurs.

Fais-en bon usage.

Publicités
  1. 2 octobre 2011 à 01:40

    Toi, t’as tout compris: ya rien de vrai que le cunni.

    • 2 octobre 2011 à 10:36

      Depuis le temps, je commence à vous connaître, vous, les êtres compliqués.

  2. 2 octobre 2011 à 02:38

    Bons conseils et bonnes bases en effet, faut apprendre ça par coeur et explorer tranquillementmpar la suite et je rajouterai comme # 4, n’ai pas peur de parler à ta copine et de lui demander ce qu’elles aiment / désirent essayer, c’est la base d’une relation durable la conversation !

    • 2 octobre 2011 à 10:39

      Entièrement d’accord avec le #4. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. La plupart des mecs ont peur de passer pour un con ou un loser.
      Je ne suis pas très friand de ces conversations, même si je sais qu’il faut forcément passer par là.

  3. 3 octobre 2011 à 00:40

    Moi j’adore ce genre de conversation, j’aime bien échanger sur tout et rien, mais encore plus particulièrement sur les sujets que j’aime et le sexe bien… J’adore ! Après je suis conscient, beaucoup d’hommes sont mal à l’aise de le faire pour une tonne de raison, mais faut passer par dessus ça, je vous jure les avantages que vous aller en tirer en valent largement le jeu ! Puis normalement quand sa partenaire a plus de plaisir, on en a soit aussi, du moins dans mon cas 😉

    • 3 octobre 2011 à 21:13

      Exact. En discutant avec notre partenaire, nous apprenons à le découvrir et ça nous permet de savoir facilement ce qu’il préfère dans le sexe (rythme, positions, lieux). Encore faut-il avoir le courage d’aborder le sujet. Et ça, c’est plus délicat. Surtout si la relation est récente.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :