Accueil > Rédac du mois > 12 choses à faire si je changeais de sexe

12 choses à faire si je changeais de sexe

Qui n’a jamais rêvé de changer de sexe ? Qui n’a jamais voulu savoir ce que ressent un homme/une femme (raye la mention inutile) ? Si tu me dis que tu n’as jamais voulu avoir un clito/un pénis te pousser entre tes jambes pendant la nuit, je ne te croirais pas. Mets ton orgueil de côté et confesse-toi mon lapin.

Pas convaincu ? Dommage, j’aurais fait de mon mieux.

Moi, j’aimerais passer une journée dans le corps d’une bombasse femme. Juste pour voir. Oui, je voudrais savoir ce que ça fait d’avoir des seins, un clito, les cheveux longs, du cholestérol et le pouvoir (tu l’ignores peut-être mais les femmes ont le pouvoir, depuis toujours. Méfie-toi d’elles, elles sont redoutables).  Je le reconnais et je n’ai pas honte. Enfin, un petit peu quand même.

Si je frottais ma verge ma lampe magique, qu’un génie en sortait et qu’il m’offrait trois vœux, voilà ce que je lui dirais :

  1. Être immortel. Mortel hein ? (désolé pour le mauvais jeu de mot)
  2. Passer une semaine dans le corps d’une femme.
  3. Avoir 100 000 autres vœux.

Je ne voulais pas mettre mon souhait number two en première position, tu m’aurais pris pour un chtarbé.

Allez, je vais arrêter de raconter ma vie et je vais passer à l’essentiel. Si je passais quelques jours dans le corps d’une femme, voici les 12 trucs que je ferais en priorité. Attention, ça va dépoter un max.

  1. Je m’achète une mini-jupe et un débardeur olé olé. Pourquoi ? Les hommes aiment les femmes en mini-jupe avec un débardeur olé olé. Et si je peux passer qu’une semaine dans le corps d’une femme, autant que j’devienne une vraie poufiasse.
  2. Je me coupe les cheveux à la Sophia Bush. Lectrice adorée, je vais te dévoiler quelque chose : une bonne coupe de cheveux peut te faire gagner 37.5% de charme. Bien sûr, ça marche pas si t’es un dromadaire sur pattes. Et comme mon moi-féminin hypothétique est une vraie bonnasse, tout roule.
  3. Je m’achète une moto. Il n’y a pas plus sexy qu’une femme sur une belle moto.
  4. Je me fais refaire les seins. Tu rêves d’un monde où les hommes sont soumis ? Alors faut passer au bistouri.
  5. Je me fais assister. Maintenant que je suis devenue méga bonne, faut passer à l’action. Les jolies filles ont un pouvoir incommensurable sur les garçons. Autant en profiter. Suffit de se pencher en avant et ces couillons seraient prêts à vendre leur mère pour passer une nuit torride.
  6. Je vais en boîte et je chauffe le mec le mieux foutu de la salle. Une belle fille a des exigences. T’as cru que j’allais sauter sur la première braguette ?
  7. Je vais passer la nuit chez le pigeon. D’ailleurs pendant que j’y pense, c’est une très bonne technique pour trouver un toit si t’es loin de chez toi.
  8. Je me fais faire un cunnilingus par Monsieur-Pigeon. J’ai toujours voulu savoir ce qu’une femme ressent quand on lui lèche le minou. Vu comment ma copine crie quand je lui broute la pelouse, je me dis que ça doit être le pied.
  9. Je fais l’amour avec le bonhomme et je PRIE pour qu’il ait un engin de 20 centimètres.
  10. Je dérobe sa carte de crédit au beau matin, et je m’achète des jupes ras-la-touffe. L’argent ne tombe pas des arbres. Faut profiter de ses formes avantageuses pour ramener quelques kopecks à la maison.
  11. Je m’en vais avant qu’il se réveille.
  12. Je remets ça le lendemain, avec mes nouvelles fringues.

Oui, t’as tout compris, si je passais quelques jours dans le corps d’une mujer, je deviendrais une vraie chaudasse. Tu sais, le genre de filles que tu détestes parce qu’elles sont trop bien foutues, qu’elles te rabaissent sans arrêt et qu’elles te piquent tous les mecs.

Les lectrices qui me lisent doivent déjà être en train de charger leur révolver et de localiser mon appartement sur leur GPS. Plus sérieusement, j’ai rédigé ce billet pour déconner et il semble évident que je ne considère pas – dans la real life – les femmes comme des putes ou des objets. Au contraire, je les respecte plus que tu ne le penses. Que faut-il donc retenir de cet article ? Le cunnilingus, il n’y a que ça de vrai. Si tu veux faire frémir ta donzelle, va falloir que tu descendes à la cave.

PS : AgnesHibiscusJulie, Vladyk et Le Gounjou ont aussi écrivaillé sur le sujet. N’hésite pas à aller faire un petit tour chez eux.

Publicités
  1. 17 septembre 2011 à 03:48

    C’est sûr que de devenir femme pour un temps, l’un des plus grands plaisirs serait bien d’en profiter niveau sexuel…

    Pour ton passage sur le cunilingus, je suis tout à fait d’accord, il faut toujours bien lubrifier son entrée, puis en plus, y’a rien de plus jouissif pour un homme que de voir une femme se tortiller de plaisir grâce à ses actes ! 😉

    • 18 septembre 2011 à 16:37

      Tout a fait d’accord avec toi. Je pense que tu as tout dit 🙂 .

  2. Le Gounjou
    18 septembre 2011 à 15:41

    C’est rigolo, le point de vue de l’homme pouffiasse ! 🙂

    Et vive le cunni, mes enfants 😀 !

    • 18 septembre 2011 à 16:37

      Je pense que tous les hommes ont le même points de vue. Tous rêveraient de changer de corps quelques heures pour sauter tout ce qui bouge.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :