Accueil > Internet > La folie Wikipedienne

La folie Wikipedienne

Il y a quelques mois, je me suis inscrit sur Wikipedia, l’ami n°2 de Monsieur-tout-le-monde. J’pense pas qu’il est nécessaire de présenter l’engin, tu le connais parfaitement. Toi aussi, tu dois passer des heures sur cette Bible version vingtième siècle. Toi aussi, tu as du t’inspirer des articles pour tes rapports, mémoires et j’en passe.

Wikipedia, c’est trop de la boule. Personne ne peut dire le contraire. Enfin si, il y a toujours le relou de service qui clame haut et fort « Wikipedia, c’est mauvais, les sources ne sont pas bonnes et n’importe quel gugusse peut modifier les articles« . Oui, c’est vrai, chaque internaute a la possibilité d’éditer un paragraphe. Mais l’encyclopédie est surveillée et tu ne peux pas écrire d’inepties sans référence. Fais le test. Modifie une page et ajoute une ânerie. Tu verras, ta modification sera supprimée quelques minutes plus tard.

Enfin, toujours est-il que je me suis inscrit sur Wikipedia. Pourquoi ? Pour aider l’humanité. Non, je plaisante bien sûr. J’avais déjà édité des articles dans le passé, et j’avais remarqué que mon adresse IP s’affichait dans les historiques. Pas cool ça. Qui plus est, je voulais contribuer à certains projets. Si mes connaissances peuvent aider quelqu’un, tant mieux. Une fois mon compte activé, j’ai commencé le job. J’ai modifié quelques textes et j’ai créé deux ou trois articles avec grande peine. Wikipedia, ce n’est pas si simple d’utilisation. Tu me diras, pour cliquer sur « Modifier » et écrire trois phrases, pas besoin d’un Bac +5. C’est vrai, mais pour faire un lien vers un autre article, pour ajouter une image et pour créer un jouli menu tu fais comment ? Ah, tu fais moins le malin maintenant hein ! Du coup, je me suis démerdé comme un grand en copiant bêtement ce que faisaient les autres. Wikipedia, c’est comme le sexe, sans pratique t’es foutu. Après quelques jours « d’apprentissage », je me suis mis à modifier des articles à tout-va. Bien sûr, je me suis fait recalé à plusieurs reprises. Parfois, les people annulaient mes modifications parce qu’elles n’étaient pas sourcées ou pertinentes. Certains membres n’aiment pas quand on modifie leurs pages. Il ne faut pas toucher à leur bébé.

Le plus intéressant sur Wikipedia, c’est la Liste de suivi. J’ai découvert cette option récemment. En modifiant un texte, il est possible de cocher une case « Suivre cette page ». Dès qu’un internaute modifie la page, je le remarque dans ma liste de suivi. Avant, j’allais dans « Mes contributions » et je vérifiais page par page si j’étais le dernier modificateur (qu’il est laid ce mot). La grosse galère quoi. Depuis deux ou trois mois, je passe pas mal de temps sur Wikipedia. Je modifie plusieurs articles quotidiennement, je participe à des discutions et je suis le fil de mes modifications. Au début, j’éditais 2 ou 3 articles par jour. Aujourd’hui, j’en modifie plus de 50. Je passe des heures sur l’encyclopédie. Wikipedia, c’est une drogue mais je n’arrive pas à expliquer cette addiction. Parfois, je me surprends même à aller voir mon nombre total de modifications, comme s’il fallait que je modifie le plus de textes possibles.

Peut-être qu’un jour je me lasserai de ce monde Wikipedien. Pour l’instant, j’ai découvert une nouvelle drogue, qui m’occupe quotidiennement.

Crédit photo.

Publicités
  1. 24 juin 2011 à 04:26

    J’en ai fait un peu au début, mais je me suis vite lassé, on a toujours des crétins qui s’amusent à questionner la pertinences de nos modifications, qui sont contre et aiment faire de la bisbille, bref je n’ai pas vraiment aimé mon expérience sans compter que je ne trouve pas le langage de programmation utilisé dans Wiki très convivial… Ceci dit j’adore aller glaner des infos dessus, c’est vachement rapide et utile comme outil ! 🙂

    • 25 juin 2011 à 00:00

      Moi aussi, je pense que je vais rapidement me lasser. Je contribue certes, mais il n’y a rien à la clé. A quoi bon continuer et perdre mon temps ? Mais bon, si je raisonne comme ça, je ne vais plus faire grand chose de ma vie.
      C’est vrai, « la programmation » n’est pas très conviviale, mais on s’y habitue rapidement.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :