Accueil > Internet, Rédac du mois > Les réseaux sociaux, c’est trop de la boule

Les réseaux sociaux, c’est trop de la boule

L’autre jour, Vladyk m’a invité à participer à « un jeu entre blogueurs ». Je t’explique vit’fait le principe : chaque mois, plusieurs blogueurs (dont moi now) écrivent un billet sur un sujet commun. Tout simplement. Aujourd’hui, nous devons écrivailler une p’tite chose sur les réseaux sociaux. Capisce ?

Si je me rappelle bien, ce billet était sensé sortir vers midi. J’ai quelques heures de retard ; j’espère que je ne vais pas me faire taper sur les doigts. Mais j’ai une bonne raison (ou pas) : je suis un éternel procrastinateur. J’ai tendance à tout repousser jusqu’au dernier moment. Je connais le sujet depuis 15 jours mais j’étais extrêmement busy. Trop dur la vie quoi. Qui plus est, je suis balade today. Eh oui, tu croyais que j’étais invincible ? Dans tes rêves mon coco, moi aussi j’ai des moments de faiblesse.

J’ai déjà pondu quelques billets sur les réseaux sociaux sur ce blog (tu peux aller les lire ici et si t’as le courage). Mais bon, rien ne m’empêche d’écrire un nouvel article sur ces petites bêtes. Nowadays, les réseaux sociaux prennent une place importante dans notre vie. Tout le monde connaît Facebook et Twitter. En trois ans, ils ont envahi Internet. Pire que des cafards.

Les réseaux sociaux ont plusieurs avantages. Ils ont aussi des inconvénients (sans blague).

Les réseaux sociaux, c’est pas top top because :

  • ils nous rendent complètement accros. Dur dur de s’en passer au bout d’un moment. En mode gros geeks ;
  • nous ne prenons plus le temps de communiquer face à face. On préfère tchatcher avec le computer. Abusé ;
  • idem pour la drague. Les geeks chassent les nanas online. C’est (presque) fini l’époque où nous allions aborder les gonz’ au bar du coin. Maintenant, il suffit de cliquer sur “ajouter à mes amis” et de faire le beau gosse sur le tchat. C’est triste. Le contact face to face est tellement plus agréable ;
  • ils nous volent notre temps. J’ai déjà passé des soirées entières sur Facebook ;
  • nous n’avons plus de vie privée. Tout le monde connaît tout sur tout le monde. Certains racontent leur vie et affichent leurs infos sans se préoccuper des conséquences. Imaginez 200 personnes qui vous suivent nuit et jour. Là, c’est un peu la même chose.

Les réseaux sociaux, c’est trop de la boule.

Ils permettent de :

  • rester en contact with everybody. Pratique pour retrouver nos potes d’enfance ;
  • mettre en relation des professionnels ;
  • tchater. Facebook, c’est le nouvel MSN ;
  • raconter sa vie même si tout le monde s’en branle ;
  • voir les tofs coquines de nos potes ;
  • savoir qui est célibataire et qui ne l’est pas. C’est toujours bon à savoir ;
  • draguer ;
  • se faire de nouveaux amigos ;
  • savoir ce qu’il se passe dans ce monde de brutes. Les médias sociaux nous informent sur l’actualité à la vitesse de l’éclair ;
  • gonfler notre égo. On croit tous avoir des centaines d’amis ;
  • créer des évènements et connaître le lieu des soirées ;
  • regarder des vidéos stupides ;
  • passer le temps quand on s’emmerde en cours ;
  • d’avoir une excuse quand on a pas taffé une seconde ;
  • savoir où se trouve nos potes (via les status ou la fonction lieu sur Facebook) ;

15 avantages et 5 inconvénients. Je pense qu’on peut dire que Facebook et compagnie, c’est vraiment trop de la boule. Plus sérieusement, je pense que t’as capté que j’étais à moitié ironique avec les avantages de ces réseaux. C’est sûr, ils sont très pratiques et permettent un tas de choses. Nevertheless (j’suis en mode franglish aujourd’hui), il faut savoir vivre sans Facebook, Twitter, LinkedIn etc. La vie ne se résume pas à Internet. Profite des moments que tu peux passer avec ta famille et tes amis, pendant qu’il est encore tant. Je ne dis pas qu’il faut que tu te désinscrives de ces réseaux sociaux. Mais ne passe pas ton temps dessus. Enjoy your life.

Crédit photo.

Autres participants à la rédac du mois (a.k.a le jeu des blogueurs) : Agnes, Hibiscus, Julie, Lodi, Vladyk.

Publicités
  1. 16 avril 2011 à 00:42

    Je me demandais si tu allais publier ton article, je suis content de voir que c’était juste par manque de temps, c’est vrai que la vie nous fait courir par moment, puis il n’y a pas que le net, il n’y a rien comme le réel ! (Tiens ça tombe bien vu le sujet…)

    Sinon c’est vrai que des gens disent tout et rien sur les divers réseaux sociaux, même que parfois c’est plus rien que tout… D’où l’utilité des divers logiciels qui permettent de filtrer ce que l’on reçoit pour lire que ce qui nous intéresse ;o)

    • 16 avril 2011 à 00:47

      Pfiouu, j’étais overbooké aujourd’hui, je me suis demandé si j’arriverais à publier le billet. Finalement, j’ai réussi à le faire avant la fin de la journée. La prochaine fois, je ferais en sorte de le publier un peu plus tôt.

  2. 17 avril 2011 à 19:22

    Un des gros avantages de la rédac’ du mois, c’est qu’on découvre de nouveaux blogs ! J’aime ta manière d’écrire !
    Tu dis que les gens écrivent tout est n’importe quoi sur FB, c’est vrai en partie. Quand je mets à jour mon statut sur FB, je pense à qui va le lire, et si ce que j’écris peut-être donc d’intérêt ou pas. Et puis je trouve qu’il faut preuve d’un peu d’intégrité et de respect : insulter son cgef sur FB n’est pas très malin. 😉

    • 17 avril 2011 à 19:50

      Merci pour ton commentaire. C’est gentil.
      J’ai aussi découvert ton blog grâce à la rédac’ du mois.

      Tout à fait d’accord avec toi pour FB. J’ai plusieurs « amis » qui écrivent conneries sur conneries sur le réseau. C’est agaçant et triste. Ils décrédibilisent Facebook.

      • wiloobi jerome
        3 mai 2011 à 23:37

        Ils se décrédibilisent surtout eux mèmes.

        facebook pose des problèmes de confidentialités et de propriétés intellectuelles.
        Supprimer un compte fb est un calvaire.

      • 4 mai 2011 à 00:03

        Oui, ils font tout pour garder les internautes sur le réseau.

  3. 19 avril 2011 à 04:18

    Enchante, moi c’est Agnes en Floride 😉 ! En effet il ne faut pas prendre Facebook pour la vraie vie mais c’est bien agreable quand on est a des milliers de km de sa famille et de ses amis. Donc vive Facebook comme une petite partie de notre vie mais pas comme notre vie !!!

    • 5 mai 2011 à 12:43

      Enchanté Agnes !
      J’espère qu’il fait beau en Floride.

      (sorry for the retard)

  1. 15 mai 2011 à 09:23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :