Accueil > Récré du net > Bye bye Blotilus, bonjour WordPress

Bye bye Blotilus, bonjour WordPress

J’ai créé ce blog hier après-midi. Si vous avez lu mes premiers articles, vous avez pu apercevoir une phrase en italique au début de chaque billet : ce blog est une reprise de mon ancien site web. Il y a quelques mois, j’avais lancé le blog Récré du web sur la plateforme Blotilus. Cette dernière n’est pas très connue. Au début, Blotilus me convenait parfaitement. L’équipe semblait sérieuse et je pensais qu’elle se développerait rapidement. Qui plus est, je suis un petit blogueur. J’écris quelques billets quand l’envie me prend. Je ne m’attends pas à finir numéro 1 dans le classement Wikio. Perso, je n’ai pas besoin d’installer tous ces plugins à la con qu’on retrouve à droite et à gauche. En résumé, Blotilus me permettait d’écrire et de me toucher les couilles en ce qui concerne la partie technique.

Le début des emmerdes

J’avais rédigé une bonne trentaine de billets sur mon blog. Tout se passait très bien. Mais tout a rapidement basculé. Du jour au lendemain, je ne pouvais plus accéder à mon blog. Non non, je n’avais pas oublié mon mot de passe ou une connerie dans le genre. Je ne pouvais plus ALLER dessus – et je ne peux toujours pas d’ailleurs. Sans plus attendre, je me suis empressé d’envoyer un e-mail au webmaster. Aucune réponse. Super. Quelle efficacité.

Qu’est-ce que je fous maintenant ? Soit j’attends la – possible – réouverture du blog ou soit je me barre de cette plate-forme à deux francs cinquante. Après trois jours sans nouvelle, j’ai opté pour la deuxième solution. Je suis reparti de zéro. Je peux dire adieu à mes visiteurs et à mon référencement. Tant pis. Heureusement que je sauvegarde mes billets au fur et à mesure.

Blogger ou WordPress ?

Je devais ensuite trouver une nouvelle plate-forme de blogs. Je connaissais déjà WordPress et Blogger. J’ai fait des recherches et quelques essais pour voir ce qu’elles avaient dans le ventre. Je me suis amusé pendant quelques minutes (les fonctions sont assez limitées malheureusement) et j’ai trifouillé ces deux engins de fond en comble. Tous deux avaient leurs avantages et leurs inconvénients. D’un côté, WordPress est bien plus pratique que Blogger au niveau de l’interface. Mais, la plate-forme de Google permet de personnaliser complètement le design. Elle autorise aussi l’ajout de publicités AdSense. Finalement, j’ai choisi WordPress. Les thèmes sont plus jolis et je préfère de loin son panel d’administration. Je ne blogue pas pour ramasser des brouzoufs. Sinon, j’aurais lancé un site de cul depuis bien longtemps.

J’aurais aussi pu télécharger WordPress et l’héberger je ne sais où. Mais, j’ai connu quelques problèmes dans le passé et je n’ai pas envie de les voir resurgir (soucis avec des virus entre autres). De plus, ouvrir un blog sur une plate-forme en ligne me tient à distance de tout ennui technique.

WordPress, c’est tout de même beaucoup plus mieux

Ah ! Je peux enfin choisir entre tout plein de thèmes. Quel pied ! Blotilus n’en propose que cinq. Ça fait un peu short. Au niveau des widgets et des plugins, il en est de même. WordPress est loin devant. Imaginez un combat entre Jérôme Le Banner et Steve Mathieu. Eh bien, entre WordPress et Blotilus, c’est un peu la même chose.

WordPress rassemble de nombreux blogueurs. A l’heure actuelle, il y a 358 000 blogs. Les dirigeants ont réussi à former une grande communauté. Vous avez des questions ? Pas de problème, il y aura toujours quelqu’un pour vous aider. Vous avez un soucis ? L’emmerde est résolue le plus rapidement possible. Et ça, c’est ce qui fait la force de WordPress. Par contre, Blotilus a un « service après vente » à chier. Au moindre pépin, vous pouvez vous mettre un doigt où je pense.

J’ai passé quelques mois sur Blotilus. Je reconnais, elle a des avantages. D’une part, l’inscription est très rapide et la plate-forme est bien pratique pour les blogueurs débutants. Mais je lui reproche quelques trucs :

  • Il est impossible d’exporter la base de donnée. Vous devrez sauvegarder vos billets un par un.
  • Le « service après vente » est ridicule. J’ai envoyé un mail il y a plus d’une semaine. Je n’ai toujours pas de réponse.
  • Les problèmes mettent des jours et des jours pour être résolus. Mon « ancien » blog est inaccessible depuis plus d’une semaine.
  • Le nombre de thèmes proposé est bien trop faible. Il y en a seulement 5. Il en est de même avec les autres fonctions : on est trop limité.
  • Il est impossible d’ajouter des publicités (AdSense ou autres).
  • Il n’y a aucune mise à jour. Depuis la création de Blotilus, il n’y a pas eu un seul changement.
  • Les webmasters ne donnent aucune nouvelle via le site web ou leur blog. La preuve, depuis le 4 avril 2010, il n’y a eu qu’un seul article.
  • La communauté Blotilus est encore trop faible. Et ils ne font rien pour nous rapprocher. Il n’y a ni forum, ni espace pour les membres.

Blotilus, c’est terminé pour moi. Je pars chez la concurrence (bouh quel vilain). Je n’ai pas de regrets. C’est tout de même dommage. Je pense qu’ils avaient les moyens d’aller très loin.

Edit : apparemment, tout est rentré dans l’ordre. Après une semaine de galère, mon ancien blog est de nouveau accessible. Il en aura fallu du temps. Mais ça ne change pas mon opinion et ma décision. Je décampe de Blotilus et je viens m’installer sur WordPress.

Edit 2 : fausse alerte. Le blog est de nouveau inaccessible. J’en ai profité pour sauvegarder des articles. Adieu Blotilus.

Crédit photo.

Publicités
Catégories :Récré du net Étiquettes : , , ,
  1. 5 mai 2011 à 12:35

    C’est la galère, blotilus.org a fermé et impossible d’obtenir une réponse de leurs créateurs. C’est une honte mais un tel comportement est so frenchie que l’on n’y fait même plus attention.

    • 5 mai 2011 à 14:32

      Oui, c’est une honte. Avoir des problèmes de serveurs quelques jours, je peux comprendre. Ça arrive à tout hébergeur. Ne plus avoir envie de développer le service, je peux aussi comprendre. Mais, ne pas informer les membres, c’est désolant. Ils auraient pu envoyer un e-mail ou même laisser un message sur le site. D’ailleurs, je leur avais envoyé un e-mail pour connaître le détail des problèmes. Je n’ai toujours pas de réponse. Vive le SAV.

      Qui plus est, Blotilus ne permettait pas d’exporter nos données. Heureusement que je fais des sauvegardes manuelles régulièrement. Sinon, j’aurais tout perdu. Moi qui pensais que Blotilus allait se développer rapidement… Je suis bien content d’être passé sur WordPress.

  1. 1 avril 2011 à 13:11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :