Accueil > Internet > Facebook nous a envahi

Facebook nous a envahi

Aujourd’hui, Facebook n’est plus un mystère pour personne. Les petits vieux, les parents, les ados et les enfants connaissent ce réseau social sur le bout des doigts. Actuellement, le site compte un peu plus de 500 millions de membres. Vous imaginez ? C’est un véritable exploit. Les raisons du succès sont simples : Facebook nous offre tout ce dont nous avons besoin. Il est possible de tchater avec nos amis, de regarder leurs photos, de leur envoyer des messages, de raconter sa vie, de jouer à des jeux… Bref, il y a un tas de fonctionnalités. Cet outil est une bénédiction – voire une drogue – pour certains. En quelques années, Mark Zuckerberg a bâti un empire et a conquis le web.

Vendredi soir, après une semaine de travail intense, je suis resté planté devant ma télévision pendant des heures. Rassurez-vous, je ne fais jamais ça habituellement. Je préfère aller boire une bonne bière avec des potes dans le bar du coin. Enfin, je m’égare un peu. Je vous raconterai ma petite vie une prochaine fois, promis. Alors, je regardais – affalé dans mon canapé – le zapping Z! sur Direct 8. Vous connaissez probablement l’émission : ils diffusent plusieurs extraits comiques des autres chaînes. Un sketch m’a marqué. Le sujet ? Facebook, évidemment. Je vous raconte l’histoire rapidement. Un jeune adulte essayait de raconter son week-end à un collègue. Mais, ce dernier connaissait déjà tout en détails. La nouvelle fonction « Lieux » et les multiples photos sur le réseau l’avaient renseignés. En visionnant ce sketch, je me suis posé plusieurs questions. Comment Facebook a-t-il pris autant de place dans notre vie ? Ce réseau a-t-il envahi le web ? Nous prive-t-il d’une vie plus agréable ? Perso, ma réponse est la même pour ces trois questions. Elle tient en trois lettres : oui. Certes, le petit bijou de M. Zuckerberg nous permet de rester en contact avec nos amis et nos connaissances et patati et patata. Mais c’est un monde virtuel. Le web n’est pas la réalité !

Finalement, quand on y pense, Facebook a un côté assez effrayant. C’est vrai, des dizaines et des dizaines d’internautes peuvent suivre l’évolution de notre vie. Si nous ne modifions pas nos paramètres de confidentialité, tout le monde peut épier nos moindres faits et gestes. C’est comme s’il y avait des centaines de personnes qui nous suivaient jour et nuit. Le réseau rassemble un nombre de données incalculable. Des milliers de vies sont étalées sur le web. Et ça n’a pas l’air de déranger grand monde. Attention, je ne dis pas que Facebook est le mal ou quoi que ce soit. Moi aussi, je suis inscrit. Mais je fais tout de même attention ; j’essaye de dissocier au mieux ma vie privée et ma vie sur le web.
Parlons à présent de cette nouvelle fonction « Lieux ». Vous la connaissez ? Non ? En gros, vous pouvez désormais indiquer dans votre statut votre position (géographique) grâce à votre smartphone. Tout le monde sait où vous êtes à n’importe quel moment (si vous utilisez cette application bien sûr). Les voleurs doivent être aux anges. Mais où va-t-on sérieusement ? Il y des limites ! Certaines personnes n’ont plus aucune vie privée. Je n’accuse pas Facebook. Ce n’est pas entièrement de leur faute. Ils proposent des nouvelles applications, et c’est tout à fait normal. Il faut bien qu’ils gagnent un peu de fric. Libre à nous de les utiliser ou non.

Je ne veux pas mettre tout le monde dans le même sac. Au fil du temps, certains réalisent qu’ils ne sont pas forcément en sécurité. Mais ils n’osent pas tous se désinscrire ! Si vous vous barrez, vous serez – malheureusement – catalogué comme un insociable. C’est triste. Ne pas être sur Facebook n’empêche pas d’avoir une vie.

En quelques années, Facebook a envahi le web. Personne ne peut dire le contraire. Lorsque je surf sur Internet, je trouve sans arrêt des liens vers ce réseau. Il faut croire que certaines personnes ne peuvent pas vivre sans. Nos grands-parents doivent être dépités ; le monde n’était pas le même il y a cinquante ans. Profitez de la vie ! Elle ne résume pas à un profil sur Facebook…

Crédit photo.

Publicités
Catégories :Internet Étiquettes : ,
  1. Le Gounjou
    30 mars 2011 à 00:48

    Le concept initial de FB consiste à être une vaste plateforme de données personnelles permettant aux entreprises de vendre leurs jouets, ça va de Farmville à ta messagerie privée.
    Et puis concernant la propriété privée, une chose me turlupine: beaucoup de gens sont contre le fichage informatique des données (cf. loi Edwige, etc…), alors que ça leur pose aucun problème de s’exhiber sur FB. Il y a comme un problème, non ?

  2. 28 juin 2012 à 10:47

    On pourrait quand même nous laisser le choix de ne pas faire des liens avec tous les sites non plus, ils sont partout y’en a marre !

  1. 15 avril 2011 à 23:42

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :