Accueil > Internet > Les blogueurs, tous accros aux statistiques ?

Les blogueurs, tous accros aux statistiques ?

Cet article est tiré de mon ancien blog. Je n’ai pas eu le courage de repartir de zéro ; j’ai donc repris l’ensemble des billets que j’avais rédigé ces derniers mois. Je sais, je sais, je suis un gros flemmard.

Tous les jours, je visite beaucoup de blogs. J’ai remarqué un petit quelque chose qui touche énormément les blogueurs : les statistiques. Fréquemment, je retrouve une petite ligne dans un billet, voire même un article complet qui y font référence.  C’est ce qui m’a poussé à écrire ce billet. Alors, les blogueurs sont-ils tous accros aux statistiques ?


Attention, je n’écris pas ce billet pour m’attaquer aux rédacteurs de blogs. Bien au contraire, je respecte beaucoup leur travail. D’ailleurs, je m’inclus dans le lot.

Regarder ses stats, c’est normal. Tout le monde le fait, moi le premier. C’est vrai, c’est toujours agréable de voir que notre travail est apprécié. Lorsque nos statistiques explosent, forcément, ça fait chaud au cœur. Par nature, l’Homme a besoin de reconnaissance. Mais peut-être un peu trop ?
Je pense qu’il y a tout de même une frontière à ne pas dépasser. Quand je lis certains billets, j’ai l’impression que certains blogueurs passent leur temps à étudier leurs statistiques. Tout est passé en revue : les billets les plus lus, les mots les plus recherchés, les provenances, les moteurs de recherche, les pays… et j’en passe vous pouvez me croire. De quoi s’occuper pendant de longues heures…

Pourtant, ce n’est pas toujours une bonne chose à faire (même si c’est très tentant avouons-le). C’est à double tranchant : les stats peuvent nous pourrir l’existence. Nous écrivons tous quelques billets avec un véritable engouement. Si les internautes ne s’y intéressent pas, ça fait mal et l’envie de partager notre passion s’amenuise.
Par exemple, si vous avez eu l’occasion de jeter un œil à mon ancien blog, vous avez sans doute remarqué deux ou trois billets sur le Cyclisme. Vous le savez, c’est ma passion. Pourtant, ces articles sont de loin ceux qui rapportent le moins de visiteurs. C’est bête hein ? Mais ce n’est pas pour cela que j’arrêterais d’écrire. C’est un sujet qui me plaît et m’attacher aux visiteurs qu’ils rapportent me ferait plus de bobos qu’autre chose.
Certains blogueurs se forcent à modifier leur ligne éditoriale uniquement dans le but d’attirer plus de visites. C’est dommage. Ce qui nous pousse à écrire, ça devrait être la passion. Rien de plus. Si elle n’est plus là, quel est l’intérêt ?

Bien entendu, quand je parle statistiques, je parle également des abonnés aux flux RSS. Évidemment, plus on en a, plus ça fait plaisir. Néanmoins, certains blogueurs ont l’air vraiment accros à ce nombre. Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas y tenir compte mais il ne faut pas tomber non plus dans l’obsession. Cet « attachement » est tout à fait normal : quand un internaute s’abonne à un blog, cela révèle qu’il l’apprécie, et qu’il sera un lecteur fidèle. C’est très dur, pour nous blogueur, d’y faire abstraction. D’un côté, ce chiffre – comme le nombre de visiteurs – est très significatif : il permet de nous comparer avec les autres blogs. Eh oui, on en a pas encore parlé, mais sur la blogosphère, il y a de la concurrence ! C’est peut être une des raisons majeures de notre addiction.

Certains rédacteurs sont obligés de s’intéresser de près aux statistiques. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils tirent des revenus grâce à leur blog – certains en ont même fait leur métier. Plus de visiteurs, ça veut dire plus d’argent à la fin du mois. Vous imaginez la « pression » qu’ils portent sur leurs épaules ?

En conclusion, oui, nous sommes accros à nos statistiques. Certains plus que d’autres, certes, mais ça a tout de même beaucoup d’importance pour chacun d’entre nous.

Publicités
Catégories :Internet Étiquettes : , ,
  1. wiloobi jerome
    3 mai 2011 à 23:41

    Y a pas que sur les blogs qu’on se focalise sur les chiffres sans intéret. 😉

    Le problème d’avoir plusieurs registres sur un blog c’est que les publics des uns et des autres ne se mélangent pas. tu vois par exemple le cyclisme … j’aime bien le reste mais le cyclisme…

  2. 4 mai 2011 à 00:00

    Oui, tout webmaster se focalise sur ses visites quotidiennes. C’est tout a fait normal. Nous cherchons tous de la reconnaissance.

    Tout juste ! C’est assez difficile d’avoir une seule ligne directrice sur son blog. Avant, j’essayais d’en respecter une. Aujourd’hui, je ponds des articles sur des sujets qui me passionnent. Je ne fais plus trop attention à cette ligne directrice.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :